Étudier une œuvre intégrale en Première Spécialité HLP : "Cinna" ou la parole travestie

Lundi 23 Août 2021


Mécène présente les Arts à Auguste, de Giovanni Battista Tiepolo (1696–1770) - Musée de l'Ermitage à St Pétersbourg
Mécène présente les Arts à Auguste, de Giovanni Battista Tiepolo (1696–1770) - Musée de l'Ermitage à St Pétersbourg
Pourquoi proposer la lecture et l’étude de Cinna en HLP ?
Une séquence en enseignement de spécialité d’humanités, littérature et philosophie se construit à partir des programmes et peut se fonder sur une ou plusieurs entrées d’un objet d’étude. Le professeur dispose d’une grande liberté dans le choix de ses supports et peut entreprendre de travailler sur des textes, des œuvres d’art, des groupements de textes mais aussi des œuvres intégrales.

En lien avec l’objet d’étude « Les pouvoirs de la parole », le professeur peut faire lire avec profit la tragédie de Corneille, Cinna, en s’intéressant plus particulièrement au personnage éponyme qui cherche à se forger un destin héroïque, afin de se montrer digne de celle qu’il aime, Émilie.

La pièce permet, en effet, d’aborder les trois entrées du programme. Pièce des discours, elle s’offre aisément à un travail sur l’art réglé de la parole et de l’éloquence. On peut ainsi montrer comment la rhétorique antique nourrit l’esthétique de l’Âge classique et identifier, par exemple, les genres et les parties du discours à l’œuvre dans les tirades. La pièce se prête également à une réflexion sur l’autorité de la parole politique, sur les stratégies qu’elle déploie mais aussi ses limites, dans cette pièce où les personnages parlent souvent sans être en état d’agir. Elle conduit, enfin, à s’interroger sur les effets de la parole, sa capacité à séduire et à émouvoir, travestissant par là même les desseins véritables des personnages et leur volonté d’emprise et nous amenant à nous interroger sur l’authenticité des motivations affichées


- Présentation


- Quatre extraits de la pièce avec quatre questions d'interprétation


- Groupement de textes avec pistes de correction : Il faut que la parole brûle



- Groupement de textes avec pistes de correction : Pour un art de la parole politique



- Accompagnement de la lecture



- Evaluation (acte III, scène 4) : une question d'interprétation et une question de réflexion avec des pistes de corrigés



Programmes et ressources d’accompagnement | Première | Terminale